Harry Mulisch, le secrétaire des dieux

Harry Mulisch, le secrétaire des dieux

Dès sa parution, en 1992, aux Pays-Bas, La Découverte du ciel a été salué comme un monument. Et avec raison : neuf cents pages bien tassées, une élaboration rigoureuse, en quatre parties, comme une symphonie ou une tragédie classiques, un redécoupage en soixante-cinq chapitres, nombre qui n'a échappé à personne : l'auteur ne venait-il pas d'atteindre sa soixante-cinquième année ? C'était une manière pour lui de bien marquer qu'il n'avait pas l'intention de dételer. Et, de fait, Harry Mulisch n'a pas vraiment pris sa retraite depuis : il vient de sortir un nouveau roman, De Procedure , qui prend une fois de plus à bras-le-corps un sujet brûlant : les manipulations microbiologiques. La thèse en est frappante : nous sommes à l'ère de la banalisation de Frankenstein, puisque l'homme est en mesure de se créer lui-même. Qu'en est-il alors de la distinction entre vie et mort ?

D'une certaine façon, ce nouveau roman, qui a déjà été traduit en a ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes