Harper Lee et Truman Capote

Harper Lee et Truman Capote

Cette amitié littéraire s'enracine dans la prime enfance. En 1929, à la suite du divorce de ses parents, le petit Truman Streckfus Persons, 5 ans, s'installe chez sa tante à Monroeville, en Alabama. Il se lie avec la jeune Nelle Harper Lee, fille d'un avocat local. Les deux ont en commun une passion pour la lecture et écrivent des histoires ensemble. Harper Lee est plus jeune, mais plus dégourdie : elle protège Truman des brutes locales. Leur amitié survivra au départ de Truman pour New York. Dans le premier roman de celui-ci, Les Domaines hantés, paru en 1948, Lee apparait sous les traits d'Idabel, figure de garçon manqué. Et quand, à la fin de 1959, il commence à s'intéresser au meurtre de la famille Clutter et part enquêter po ur The New Yorker, il emmène son amie comme assistante. Celle-ci vient de terminer Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, où Capote apparaît sous les traits de Dill, le camarade de l'héroïne, Scout. Il est publié en 1960, et ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard