Hannah Arendt, une figure de résistance

Hannah Arendt, une figure de résistance

Une biographie assortie de documents inédits et un essai iconoclaste proposent une lecture renouvelée de l'oeuvre de Hannah Arendt, une femme et une philosophe au destin exceptionnel.

Hannah Arendt n'est plus cette quasi-inconnue qu'elle était encore il y a seulement vingt-cinq ans, lorsque parut le numéro spécial de la revue Esprit qui contribua à la faire connaître en France - et auquel Michelle-Irène Brudny participa activement. Ni la femme d'origine juive née à Linden, près de Hanovre, le 14 octobre 1906, embarquée avec tous les siens dans un siècle tourmenté, ni la philosophe de l'amour et du mal ordinaire, ni la journaliste la plus « politique » de l'après-1945, n'ont plus dès lors été ignorées, mais explorées comme les multiples facettes d'une personnalité hors norme. Davantage que son oeuvre, qui se déploie comme un arc tendu entre Platon et le totalitarisme contemporain, c'est son existence passionnée et romanesque, rythmée par d'incessants combats et par des amours sulfureuses, qui a le plus profondément marqué les esprits et finalement suscité, sur les deux rives de l'Atlantique, un engouement que rien n'est venu démentir depuis sa m ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes