Hélène Cixous, sage femme

Hélène Cixous, sage femme

Édition abonnés. Qu'est-ce qu'être la fille d'Ève ? Qu'est-ce qu'être la fille d'une sage- femme ? Le dernier livre d'Hélène Cixous recueille les derniers moments et paroles de sa mère - ces moments où l'on devient mère de sa mère. Par Anne Diatkine

On a laissé filer le temps. On est restée une après-midi chez Hélène Cixous, l'écoutant, lui posant des questions, prenant le risque de l'épuiser, et ça aurait pu se prolonger encore et encore. Elle parlait de choses concrètes. Du grand événement que constitue la perte des parents. De l'amitié constitutive de son existence, et de son absence d'appartenance à des clans ou des réseaux, chaque lien étant singulier. De l'impossibilité de raconter sa vie dans l'écriture, tout en y creusant un sillon excessivement intime, les mots ravivant les êtres aimés, mais aussi les expériences oubliées. De ce que c'est qu'être la fille d'une sage-femme, en l'occurrence d'Ève, « cosignataire » de son dernier livre, Homère est morte, récompensé par le prix de la langue française. De l'éducation, aussi, de l'école, des enfants qui lisent ou non, de ces étonnants mutants qu'ils seront peut-être, ou encore de la mode et des vêtements, l'élégance d'Hélène Cixous et l'absence de hasard dans sa mis ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Aurélie Charon © S.Remael/Ed. L’Iconoclaste

Aurélie Charon
Autrice de C'était pas mieux avant, ce sera mieux après (L'Iconoclaste)

Nos livres

NUAGE ORBITAL, Taiyô Fujii, traduit du japonais par Dominique et Frank Sylvain, éd. Atelier Akatombo

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine