Au rythme de notre colère

Au rythme de notre colère

Cinq personnages. Et autant de destins qui évoluent en un même lieu (une cité en banlieue londonienne), quasi dans un même temps : si l'intrigue se déroule sur deux jours - à la suite de l'assassinat d'un militaire britannique blanc par un jeune terroriste noir -, la perspective temporelle est plus large. Parce que le roman se raccroche aussi à la grande histoire. Trois voix se distinguent. Trois voix masculines et jeunes, d'origines différentes. Selvon, de parents antillais, débarqué enfant, rêve de devenir un grand sportif. Ardan, fils d'une famille irlandaise anciennement proche de l'IRA, développe son talent pour l'écriture et pour le rap. Et Yusuf, d'origine pakistanaise - précocement orphelin lorsque son père, l'imam de la mosquée, meurt -, est la proie des mouhajiroun, qui veulent le récupérer. Tous sont la cible des skinheads. Ce roman choral rassemble les enjeux qui font d'une cité londonienne le foyer d'une explosion qui n'attendait qu'une étincelle. « C'est la violence qu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes