Guerre et poésie

Guerre et poésie

Non à la guerre, anthologie de poèmes superbement illustrée, souligne comme tant de beaux livres ce que la photographie doit aux conflits - depuis la guerre de Crimée jusqu'à l'affrontement récent entre le Liban et Israël. Mais ici, les images, plaidoyer pour la paix, évitent la fascination pour le morbide. Elles montrent une humanité souffrante, parfois piégée dans des situations qui seraient cocasses si elles n'étaient aussi tragiques. « C'était une campagne/Qu'une guerre poursuivait/De sa haine, de sa colère/L'enfant y allait./Il tendait la main./ Une balle y tomba./ Il leva la tête./ Il ouvrit la bouche./Des balles y tombèrent./Il les avala./Resta bouche ouverte./Et la guerre passa. » Mohammed Dib. À Bertolt Brecht qui craignait que les poètes se soient « tus » face à la guerre, les 64 langues des textes présentés opposent un message universel d'espoir.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes