Greg Egan, poétique quantique

Greg Egan, poétique quantique

Troisième volume des nouvelles complètes de Greg Egan après Axiomatique et Radieux, Océanique contient des textes écrits entre 1989 et 2007, qui permettent de mieux comprendre, sur la durée, les réflexions thématiques d'un auteur fasciné par la cybernétique, le post-humain, les transferts d'identité, l'immortalité... Ici, le questionnement philosophique relègue loin derrière l'artillerie des navettes spatiales et autres monstres intergalactiques.

Qui sommes-nous ? Peut-on être un autre ? Ne sommes-nous rien de plus que les histoires que nous nous racontons à nous-mêmes ? Liberté, égalité, fraternité seraient pour Gregory Mark Egan les symboles d'une vaste dérision, puisque la vie n'est qu'un séjour fragile dans un abattoir. Tout son recueil, on l'aura compris, est bâti sur le rejet de notre société. Seules les avancées scientifiques, et notamment la physique quantique, nous offriraient la possibilité d'augmenter nos connaissances, tellement inférieures à nos lacunes. Voilà bi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine