Milad Doueihi: «L'humaniste d'aujourd'hui est un geek éclairé»

Milad Doueihi: «L'humaniste d'aujourd'hui est un geek éclairé»

Pour que les savoirs anciens ne se dissolvent pas dans les nouvelles technologies mais les imprègnent, l'historien défend la notion d'« humanisme numérique ».

Le philologue et historien des idées Milad Doueihi est de ceux qui font vraiment avancer la réflexion sur le monde né de l'internet, par des essais stimulants appelant notamment à un « humanisme numérique ». Il prend appui sur Leibniz (la pensée après épuisement de tous les énoncés), Émile Benveniste (son modèle du couple polis/civitas) et Max Weber (son dilemme éthique de conviction, l'éthique de responsabilité). Sans être un numéricien, il reconnaît avoir d'abord fait l'expérience du réseau par le biais des échanges amicaux et de la convivialité. Puis il s'est mis à interroger les analogies et les équivalences entre le monde d'où il venait (la civilisation du livre) et celui qui l'attirait insensiblement vers l'écran de l'ordinateur. Il lui est apparu que cette conversion, contrairement aux autres, n'impliquait aucun reniement ; même s'il l'ignore, le monde numérique est selon lui foncièrement lettré ; ses équivalences ne sont donc pas imposées de l'extérieur. Milad Douei ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine