Grammaires du meurtre

Grammaires du meurtre

À chaque meurtrier littéral ou figuré son style et son mode d'exécution littéraire. C'est la règle que s'est donnée Thomas Clerc pour élaborer les dix-huit histoires qui constituent ce génial recueil de nouvelles. Pour dessiner les visages des différents assassins, l'auteur a donc usé de formes tout aussi multiples, des plus conceptuelles aux plus classiques : ready-made obtenu via des traductions automatiques sur Internet pour le serial killer Thierry Paulin, biographie chronologiquement inversée de celui qui provoqua la mort de Barthes, hymne versifié à Pierre Goldman, hilarant dialogue des morts entre Guillaume Dustan et le néoconservateur Daniel Bell, mise en scène schizophrène des pensées de l'assassin de Gianni Versace, évocation « à la manière de » du suicide de son ami l'écrivain Édouard Levé, etc. Mais Thomas Clerc ne produit pas seulement une performance littéraire : il dégage ce qu'il appelait dans son premier livre des « rhétoriques de l'existence ». Selon qu'il dépein ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes