GONCOURSE À L'ÉCHALOTE

GONCOURSE À L'ÉCHALOTE

le Nouveau Magazine littéraire a pris le parti de ne pas calquer ses choix sur les premières sélections des grands prix - ce qui ne les empêche pas de se croiser souvent ! Mais nous refusons de participer à cette frénésie. Qui recevra le Goncourt, décrochera le Médicis ? arrachera le Renaudot, obtiendra le Femina ? Pressés d'obtenir une réponse, les journalistes plongent dès le mois de juin dans les sorties d'automne. D'une rubrique livre à l'autre, on s'épie, on se copie et on guette les sélections ; une fois celles-ci tombées, on s'empresse de chanter les louanges des livres que l'on a omis... et le lecteur trouve partout le même genre d'articles sur les mêmes livres. Dans les journaux généralistes, il est logique que l'on parle de ce dont on parle ailleurs. Après tout, ces quotidiens ou magazines s'adressent à des gens dont la littérature n'est peut-être pas la première passion. Beaucoup se fieront aux prix pour leurs cadeaux de Noël. De notre côté, nous pensons que nos ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard