Georges Perec

Georges Perec

La structure de La Vie mode d'emploi est simple : c'est une maison dont on enlève la façade, comme les maisons de poupée. L'un des points de départ du livre est d'ailleurs la fascination que j'ai pour certains jouets. Particulièrement les puzzles, et j'ai voulu construire un livre avec lequel l'auteur et le lecteur puissent jouer comme un puzzle. Il y a les pièces, à la fois pièces de la maison et pièces du puzzle, et à l'intérieur de ces pièces, des événements, des meubles, des collections, des énumérations d'objets. Tout cela se répond, se correspond, s'enchevêtre, au cours de quatre-vingt-dix-neuf chapitres, quatre-vingt-dix-neuf histoires, celles des familles qui vivaient dans la maison, et aussi bien plus de quatre-vingt-dix-neuf, puisqu'il y a l'histoire des gens qui y ont vécu autrefois, même des plongées dans le futur. Il y a des côtés cinématographiques de la narration, des sortes de travellings avant : ainsi, un petit garçon, sur une marche de l'escalier ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes