Georges Bernanos, exil précoce au Brésil

Georges Bernanos, exil précoce au Brésil

Lorsque la Seconde Guerre se déclenche, en 1939, Georges Bernanos entame un journal intime, entremêlant ses souvenirs de la Grande Guerre avec ses impressions et réflexions liées à l'actualité : Les Enfants humiliés. Publié en France en 1949, peu après la mort de l'auteur, ce texte paraît dès 1940 au Brésil, où il réside depuis plus d'un an : il y a « fui » l'Europe et ses folies totalitaristes, dénoncées dans Les Grands Cimetières sous la lune : les exactions franquistes ont définitivement entériné sa rupture avec la droite politique. C'est aussi l'aboutissement d'un parcours s'éloignant progressivement des voies tracées par Charles Maurras, dont Bernanos s'est démarqué dès 1931, avec La Grande Peur des bien-pensants où il affirme pourtant plus clairement qu'ailleurs son antisémitisme, inspiré de Drumont.

Depuis l'Amérique latine, Bernanos multiplie les articles de presse dénonçant les conditions de l'armistice puis la p ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Le dictionnaire des émotions ou comment cultiver son intelligence émotionnelle, Tiffany Watt Smith, traduit de l'anglais par Frederick Bronsen, éd. Zulma essais

#ConfinementLecture

Liseuse

Notre liste d'initiatives pour lire sans sortir de chez soi

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MARS :

► Musique des archétypes : Pascal Dusapin, l’un des plus grands compositeurs contemporains français, présente son rapport à Shakespeare et en particulier à Macbeth.

► Manon Lescaut, amour et désillusion : Vincent Huguet, metteur en scène, nous livre sa vision de la femme la plus fatale du répertoire français.

► Les secrets du Mossad : entretien avec Ronen Bergman, auteur du best-seller mondial Lève-toi et tue le premier.

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur l'âge d'or de la littérature américaine, nous vous proposons de découvrir une archive de Retronews, le site de presse de la Bnf.

Retronews - BNF