George Steiner,postier de l'être

George Steiner,postier de l'être

Parmi les passeurs de Martin Heidegger, George Steiner figure en bonne place. La conception de l'être du philosophe allemand innerve d'ailleurs certains ouvrages du penseur anglo-saxon, tels que Réelles présences.

Plonger dans le vortex. « "Mesdames et messieurs, bonjour. Dans cette salle de cours, le nom de... qui est, bien entendu, strictement incomparable, ne sera pas mentionné. Nous pouvons passer à la République de Platon." Je n'avais pas saisi le nom, mais ce "bien entendu" me fit l'effet d'une flèche acérée et froide dans le dos. À la fin du cours, un licencié eut la bienveillance de me griffonner le nom sur un bout de papier : un certain Martin Heidegger. » C'est de cette manière, par une rosserie du professeur Léo Strauss mal entendue, que Heidegger fit son entrée dans les études du jeune George Steiner. « Je trottai jusqu'à la bibliothèque. Ce soir-là, je m'attaquai au premier paragraphe de Sein und Zeit. J'étais incapable de saisir ne serait-ce que la plus courte des phrases, apparemment directe. Mais le vortex tourbillonnait, ineffaçable aperçu d'un monde nouveau pour moi, en profondeur. Je me jurai d'essayer encore. Et encore 1. » Ces jours de lecture acharnée furent sans doute à ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes