Genette élégiaque

Genette élégiaque

C'est Edward Said qui, dans son dernier livre, s'est intéressé au late style de Mozart, Beethoven ou Jean Genet, entre autres. Loin d'exprimer leur sagesse finale, de résumer leur expérience de la vie, de conclure monumentalement leur oeuvre, ce « style tardif » témoignait au contraire du renouvellement de leur inspiration, expérimentait leur chemin de la liberté, complexifiait superbement leur art. De même, il y a eu plusieurs Gérard Genette, les plus connus étant le poéticien des années 1970, le narratologue des années 1980, l'esthéticien des années 1990, mais le dernier Genette - le dernier en date - se révèle le plus curieux et attachant. Il est l'auteur imprévu d'une - pour le moment - trilogie insolite, Bardadrac 2006, Codicille 2009 et Apostille 2012, catalogues alphabétiques, recueils hétéroclites de notations sur le bon et plus souvent mauvais usage de la langue, d'observations psychologiques et sociologiques, ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes