Gayatri Chakravorty Spivak (Inde, 1942)

Gayatri Chakravorty Spivak (Inde, 1942)

Partie de la théorie littéraire, aujourd'hui professeur de littérature comparée à l'université Columbia (New York), l'Indien ne Gayatri Chakravorty Spivak, née à Calcutta, est, avec son compatriote Homi Bhabha (1949), une des leadeuses des études « postcoloniales ». Traductrice en anglais et préfacière de De la grammatologie de Jacques Derrida, elle a contribué à la célébrité américaine de l'idée de déconstruction. Son oeuvre majeure reste cependant son essai Les subalternes peuvent-elles parler ? Dans ce texte assez court, plusieurs fois remanié, paru en 1983 et traduit en six langues, elle reprend à Gramsci la notion de « subalterne » pour souligner combien les femmes du tiers-monde ont été exclues des possibilités de parole. Prenant l'exemple du suicide rituel des veuves en Inde sous la domination coloniale britannique, elle réfléchit aux modalités par lesquelles celles-ci pourraient accéder à la représentation et à une puissance d'agir, en rejetant l'idée qu'il ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes