Gatsby revit

Gatsby revit

À l'heure où le roman de Fitzgerald revit un succès international - en témoigne la récente adaptation de Baz Luhrmann -, Audiolib invite Emmanuel Dekoninck à lire ce texte dont l'écriture très soignée et la description pointilleuse d'un milieu riche et frivole annoncent des écrivains contemporains comme Bret Easton Ellis ou Jay McInerney. La voix du comédien incarne aussi bien le personnage juvénile du narrateur que l'univers enchanté qu'il traverse. Un timbre grave, qui laisse cependant entendre une légère touche de candeur et un air d'étonnement propres au jeune personnage de Nick Carraway, découvrant un milieu huppé, incarné par la figure mystérieuse de Gatsby, son voisin, que tout le monde connaît et dont la demeure porte toutes les couleurs d'un « parc d'attractions » pour jeunes riches enivrés.

Gatsby le Magnifique, Francis Scott Fitzgerald, lu par Emmanuel Dekoninck, éd. Audiolib, 6 h 10, 17 euros.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes