Gérard Mordillat : « Toute vie est invraisemblable »

Gérard Mordillat : « Toute vie est invraisemblable »

Paddy , le dernier film de Gérard Mordillat, est adapté du roman d'Henri Thomas, John Perkins .

De la danse et de la poésie, Mallarmé disait qu'elles s'éclairaient de « feux réciproques ». Gérard Mordillat fait sienne cette réflexion à propos de la littérature et du cinéma, dans le va-et-vient constant de son parcours d'écrivain 1 et de cinéaste, de Vive la Sociale d'après son propre livre, à Billy Ze-kick d'après Vautrin pour ne citer qu'eux. Dans le sillage de son travail sur Artaud, « La véritable histoire d'Artaud le momo » il a rencontré l'un des proches du poète, Henri Thomas. Paddy , qui sort en salles le 14 juillet, est l'adaptation cosignée avec Jérôme Prieur du roman d'Henri Thomas, John Perkins . Qui a lu l'histoire de John et de Paddy , ce couple suspendu par la mort d'un être que tous deux aimaient, ne peut en oublier la violence. Inscrite au coeur de la réalité contemporaine, elle est restituée de plein fouet dans le film de Gérard Mordillat.

Comment êtes-vous venu à adapter J ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes