Fulgurances

Fulgurances

On croyait tout savoir des Cahiers de Valéry, où l'écrivain fit quotidiennement cohabiter notations, réflexions et inspirations, quotidiennes. D'où l'émoi provoqué par ce cahier Août 1933, inconnu jusqu'à son acquisition par la BNF, et que publie aujourd'hui les éditions Gallimard. Un ouvrage pour spécialistes, mais où l'on retrouve des fulgurances accessibles à tous lecteurs. Telle cette métaphore aussi subtiles qu'arachnèenne sur le double langage de l'écrivain : « Comme l'araignée (selon ceux qui la connaissent) file auprès du filet gluant où les mouches se prendront, un fil non visqueux pour elle-même y courir librement, ainsi (l'écrivain) use d'un langage tout familier dans son esprit et court sur lui autour de sa pensée apprêtée et de sa phrase définitive ».

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes