François Dupeyron, du film au roman

François Dupeyron, du film au roman

Un sujet, deux ?uvres. L'une cinématographique, l'autre littéraire. Un même titre. Avec un récit tiré d'une histoire vraie, de celle qu'on peut lire sous forme de dépêche dans la presse, sans flonflon ni solennité : après un accident de camion, qui le conduisait clandestinement en Angleterre, un Kurde se réfugie dans le coffre d'une voiture d'une jeune femme tout juste veuve. Ensemble, ils vont tenter de faire route jusqu'outre-Manche. D'observations en attentions, de détresses en complicités, c'est dans l'exclusion, « l'à par soi » que se noue l'?uvre. Le roman paraît quelque trois mois après la sortie en salles discrète du film. Comme à son habitude depuis Drôle d'endroit pour une rencontre François Dupeyron en avait écrit le scénario. Entre le film et le roman, l'un a nourri l'autre, sans doute, et inversement. Tous deux se tiennent seuls.

Quand un bougre se plie à deux exercices, on le devine taraudé. Si le film est âpre, tourné avec une économie de moyens, Dupeyron se ré ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes