Françamérique

Françamérique

Plusieurs auteurs français arpentent l'histoire,la géographie et les imageries nord-américaines.

l'Amérique est notre lieu commun à tous », observe un personnage de La Chance de leur vie (Agnès Desarthe). Après tout, voilà un pays qui s'est choisi pour devise E pluribus unum (« De plusieurs, un »), comme pour annoncer sa capacité à dissoudre la multitude dans l'unité. Même au-delà de leurs propres frontières, les États-Unis aimantent les imaginaires vers leur territoire mythifié. Cela rappelle le constat de Gilles Deleuze sur la peinture moderne, « envahie, assiégée par les photos et les clichés qui s'installent déjà sur la toile avant même que le peintre ait commencé son travail ». Il en va ainsi entre les États-Unis et l'écriture : la feuille blanche n'existe pas. Toute fiction sur ce pays se pose comme une fiction au carré, ce que confirment quatre romancières françaises en cette rentrée.

Fanny Taillandier s'attelle ouvertement à la question en reprenant une histoire que l'on connaît pour l'avoir vue et revue sur les télévisions : l ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes