Fragments d'amoureux

Fragments d'amoureux

De tous les pronoms, le « nous » est peut-être le plus instable et le plus énigmatique, le plus essentiel et le plus fragile. Qu'est-ce qui dans l'amour nous attire, nous attache, nous tient et nous retient à l'autre, et nous constitue en « nous » ? Que nommons-nous couple, noeud, relation, emprise ou présence, selon que nous en soyons ou non heureux ? Par-delà les objectivations sociologiques ou psychologiques de nos histoires d'amour, par-delà les bonnes raisons et les récits plus ou moins naïfs que la société nous propose ou que nous produisons tous seuls, Emmanuelle Pagano présente non une étude ou un roman, mais plutôt ce que la littérature sait le mieux recueillir : un florilège de paroles et de témoignages, ordinaires et troublants à la fois, une anthologie de voix, une série de cas, en récits de deux lignes ou de deux pages. « Personne ne voit ce que je vois lorsque je la regarde », dit l'un, « Il avait une manière de vivre les silences, je n'avais pas peur de me taire avec ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes