Forme d'amour n°3 ou 4

Forme d'amour n°3 ou 4

Forme d'amour n°3 ou 4 n'est pas un manifeste - en cela peut-être Christophe Donner s'affranchit d'Hervé Guibert qui fut son ami et son modèle - mais plutôt la chronique d'un amour, d'une relation sentimentale dont l'homosexualité ne s'avère qu'une caractéristique parmi d'autres. « Dans mon rêve, je disais que l'homosexualité était comme un chat qui vient se poser sur vous, d'abord très doucement, sur vos genoux, et après il plante ses griffes, vous tentez de le tirer, de l'arracher, mais il reste accroché à vos habits, à votre chair, vous le soulevez, il a toutes ses griffes dehors, il crache avec ses dents maintenant visibles, il vous fixe avec haine, et vous n'avez qu'une envie c'est de le jeter par la fenêtre, le fracasser contre le mur, ce mot homosexualité. » A Christophe, personnage central en creux, peu de choses arrivent. Il aime Emilio, à qui il est arrivé beaucoup. Alors, il raconte les histoires que son amant lui donne. Du Nicaragua à l'Inde, ensemble ils ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé