La foire aux illusions

La foire aux illusions

Portrait virtuose d'une Amérique amoureuse de ses mensonges et ivre de fictions qui virtualisent le réel.

Le monde n'existe pas, car il n'est que récits : tel est le motif de ce roman surprenant et virtuose de Fabrice Humbert, l'auteur déjà remarqué de L'Origine de la violence. Adam Vollmann, le narrateur, journaliste à The New Yorker, acquiert la certitude ou la confirmation de cette dilution du réel dans l'illusion en enquêtant sur l'un de ses anciens condisciples, Ethan Shaw, accusé du meurtre d'une jeune Mexicaine.

Ethan, dont le visage apparaît sur tous les écrans d'une Amérique devenue folle de ses propres mensonges et des fictions qui abolissent la réalité, était de ces jeunes demi-dieux, fascinants et charismatiques, promis à un avenir météorique. Que s'est-il passé ? En retournant à Drysden, la ville de leur jeunesse, à la recherche de l'homme traqué par toutes les polices, Vollmann retrouve les traces de son propre passé, quand l'adolescent mal dans sa peau qu'il était portait un autre nom. Il croise quelques-uns des personnages qui ont connu le meurtrier présumé - et improbable. Mais comment débusquer la vérité dans un monde qui est devenu une fiction, « à travers une esthétique de la répétition, de la boucle et de la répétition qui n'a jamais existé dans l'histoire » ?

Au-delà de l'intrigue policière, de l'enquête, et de la fin assez stupéfiante, ce roman est une brillante réflexion, nourrie de quelques digressions fort bienvenues qui revisitent notamment nos mythes fondateurs, sur l'effrayant pouvoir de l'illusion narrative, ce story telling qui contamine la psyché humaine, fabrique une autre réalité et rend toute vérité impossible. « Les histoires s'emparent de nous, et avec elles la fiction. Le monde n'existe pas. »

 

À lire : Le monde n'existe pas, Fabrice Humbert, éd. Gallimard, 248 p., 19 €.

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes