Foire électorale

Foire électorale

Quatre chroniques de l'écrivain, dont l'une sur la campagnede McCain aux primaires.

L'un des derniers livres non encore traduits de David Foster Wallace, disparu voici dix ans : l'éditeur n'a retenu ici que quatre des dix essais de la version originale parue en 2005, laissant espérer un deuxième tome d'ici à quelques mois. Le recueil commence en fanfare par un reportage aux AVN Awards, les oscars du cinéma X, univers qui avait également inspiré Martin Amis dans La Friction du temps. Il enchaîne avec un texte assez anecdotique sur le 11 septembre 2001 tel que l'a vécu l'auteur dans la ville de Bloomington, où il enseignait l'anglais, puis un reportage sympathique mais globalement superflu sur le 56e Festival annuel du homard du Maine, commandé par le magazine Gourmet.

Le morceau de bravoure de ce premier tome est le long récit sur la campagne de John McCain pour les primaires républicaines, en 2000. Accrédité à l'époque par le magazine Rolling Stone, David Foster Wallace a suivi le candidat durant plusieurs semaines dans son bus. ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard