Fille de Dieu

Fille de Dieu

Et si le Christ avait été une femme ? L'écrivain mexicain réécrit les Évangiles, entre ferveur et ironie.

Evangelia appartient à ces romans qui germent sur un « Et si ». À l'origine du nouveau récit de David Toscana il y a donc la question : Et si le Christ avait été une femme ? Point de départ aussi cocasse que pertinent qui exposait l'auteur au risque de produire un roman traçant sa route blasphématoire dans une réécriture un peu étouffe-chrétien de la Bible. Heureusement, il n'en est rien : Evangelia se révèle une entreprise comique finement menée, dont le militantisme apparaît aussi évident que peu envahissant.

La désopilante mécanique mise en oeuvre par David Toscana pour égratigner les Évangiles a plusieurs ressorts ; le principal revient à les prendre à la lettre. À voir, après tout, ce qu'est une « parole d'évangile ». Poussant à bout la logique qui sous-tend les récits du Nouveau Testament, l'écrivain mexicain s'amuse à dévoiler leurs fondements parfois absurdes. C'est notamment Jésus, coincé aux cieux puisque sa soeur accidentelle a pris sa place sur ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Éric Vuillard

Éric Vuillard
« La Guerre des pauvres est une guerre qui n'est pas terminée. »