Figure de stylite

Figure de stylite

Entretien avec Joël Baqué

Syméon est le plus fameux des stylites, ces ascètes du christianisme antique qui s'apparentaient à des équilibristes lyophilisés : vivant perchés au sommet d'une colonne, ils subsistaient de quelques dattes et olives hissées dans un panier et pour le reste livraient leur carcasse à la fournaise du désert. Après avoir suivi dans La Fonte des glaces les tribulations d'un retraité dans les frimas polaires, Joël Baqué se projette dans une autre page blanche, vitrifiée par le soleil, aux confins arides des actuelles Turquie et Syrie, au IVe siècle. Moines et ascètes chrétiens y rivalisent en mortifications. Le narrateur, devenu évêque de Cyr, a autrefois croisé saint Syméon, dont il couche par écrit l'existence en même temps qu'il nous raconte la sienne : sa jeunesse, la rupture avec les siens, la discipline morbide des premiers monastères, sa honte de n'avoir pu supporter lui-même l'épreuve de la retraite ascétique...

On retrouve dans ce beau texte l'étonnante capacité d ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard