Faux-culs

Faux-culs

Une femme isolée se retrouve sous l'influence d'un couple brillant et manipulateur.

Le titre original, Under the Influence, semble plus juste : dans le dernier roman de l'auteur à succès Joyce Maynard, Helen passe de l'emprise de l'alcool à celle d'amis manipulateurs. Difficile de ne pas penser à la série Desperate Housewives : solitude et alcoolisme que l'on tente de guérir en épluchant les sites de rencontre, amour-haine pour des voisins dont on brigue le bonheur exubérant, le tout miné par quelques secrets sordides...

Ici, alors que Helen Mc Cabe vient de perdre la garde de son fils adoré pour conduite en état d'ivresse et sombre dans un douloureux isolement, elle rencontre Ava et Swift Havilland, qui la prennent sous leur aile et l'introduisent dans un monde pailleté d'abondance et de fêtes mondaines. S'amorce un engrenage de manipulation déguisée en générosité, de contrôle fardé de bienveillance. Fascinée par la richesse et la relation charnelle que le couple entretient, Helen se laisse enjôler par l'attention inouïe qu'il lui accorde ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon