Faire voeu de poésie

Faire voeu de poésie

Gilles Baudry est moine dans une abbaye du Finistère, « un lieu perdu/au bout du monde/ où tout commence », ainsi qu'il l'écrit en tête de ce livre qui paraît, comme presque tous ses précédents recueils, chez Rougerie (Présent intérieur, 1998 ; Versants du secret, 2002 ; Nulle autre lampe que la voix, 2006 ; Instants de préface, 2009). Aux trois tâches des moines - le travail, l'étude et la prière - il en ajoute une quatrième, la poésie, qui, telle qu'il la pratique, tient assurément des trois. Travail sur la langue - étude des autres poètes - et méditation. Prier et écrire des poèmes, ce n'est pas la même chose, mais ce ne sont pas non plus deux activités étrangères l'une à l'autre. Gilles Baudry ne fait pas de ses poèmes une expression directe de sa foi. Mais il fait du poème une expérience spirituelle. Un éveil. On sent bien à le lire que son poème prépare, suit ou accompagne la prière, sans se confondre avec elle. La différence tient au destin ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes