Faire sauter la banque

Faire sauter la banque

Le monde de la finance n'est pas monolithique, mais on peut s'attarder sur certains aspects de la relation du secteur avec l'intelligence artificielle. La finance fut l'un des premiers secteurs à pratiquer la course à l'innovation, notamment sur les places boursières, et à expérimenter des déconvenues lorsque des automates déclenchèrent des réactions en chaîne, comme en 1987. La seule solution fut alors de couper les circuits. Si ces automates ont largement remplacé les humains dans la négociation de titres, cet exemple démontre que l'IA peut ajouter de la complexité, voire du chaos. L'IA, en revanche, a permis de lutter contre la fraude et les intrusions. Dans le prêt aux entreprises, elle fait ses premiers pas : on suivra les progrès de Marcus, qui avait pour objectif d'automatiser le prêt aux PME, capable d'analyser les risques sur une base constituée de millions de prêts faits par le passé. Malgré les investissements, Marcus a été mis en sommeil, en attendant un ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes