Face à Microsoft, le participatif garde son attrait

Face à Microsoft, le participatif garde son attrait

Le rachat en juin dernier de GitHub par Microsoft pour 7,5 milliards de dollars a inquiété la communauté du logiciel libre. En s'emparant de sa principale plateforme, le géant de la Silicon Valley allait-il étrangler l'écosystème participatif ? Au contraire, semble-t-il, son intérêt pour ce que les spécialistes nomment les « environnements ouverts » a permis à GitLab, autre plateforme vers laquelle ont migré de nombreux développeurs, de lever 100 millions de dollars sur les marchés. « Les gens constatent qu'il ne reste qu'une société indépendante dans cet espace », explique son PDG, Sid Sijbrandij (photo), au site TechCrunch.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !