#NousToutes : cinq articles à lire avant la marche

#NousToutes : cinq articles à lire avant la marche

À l'appel du collectif #NousToutes, des marches contre les violences sexistes et sexuelles auront lieu dans toute la France le samedi 23 novembre. Cette mobilisation a lieu deux jours avant la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, jour également choisi par le gouvernement pour présenter les conclusions du Grenelle contre les violences conjugales entamé le 3 septembre dernier.

À cette occasion, nous vous proposons une sélection d'articles sur l'histoire des mobilisations féministes et leur cristallisation autour du combat contre les violences sexistes depuis les années 2010, révélant un problème d'ampleur présent dans toutes les strates de la société. Alors que certains dénoncent en retour une nouvelle « terreur féministe », nous faisons également un point sur les stratégies réactionnaires visant à décrédibiliser ces nouveaux mouvements.

Le féminisme est révolutionnaire ou il n'est pas

Dans La révolution féministe (Amsterdam), Aurore Koechlin effectue une synthèse remarquable des mouvements féministes, de la « deuxième vague » des années 60/70 jusqu'à la quatrième, apparue dans les années 2010 à la suite de nombreux féminicides et amplifiée par le mouvement #MeToo. >>

Féminicide : du « drame domestique » au sujet de société

Cela fait déjà plusieurs années que la journaliste Titiou Lecoq redonne aux femmes victimes de féminicides un nom et une histoire dans les colonnes de Libération. Elle revient dans ce texte sur « ces vies derrière les chiffres » et ce qui a changé dans le traitement médiatique des féminicides ces dernières années. >>

Antiféminisme : tant qu'il y aura des zobs

Il existe différentes stratégies pour taxer le féminisme d'excès et de dérives. Mélissa Blais et Francis Dupuis-Déri, co-auteurs d'Antiféminismes et masculinismes d'hier à aujourd'hui (PUF), analysent pourquoi il est ridicule de parler de « terreur féministe ». >>

« Le sexisme, le machisme et les violences existent dans toutes les strates de la société »

La journaliste Astrid de Villaines a parcouru la France afin de recueillir les témoignages de femmes de toutes classes sociales, de tous âges sur leurs vies, les violences, le harcèlement ou le sexisme quotidien. Elle raconte dans Harcelées, aux éditions Plon, cette France post #MeToo. Entretien. >>

#CuéntaLo : le mouvement féministe né en solidarité avec la victime de « la Meute »

Virginia P. Alonso, co-rédactrice en chef du quotidien numérique Público et l'une des journalistes à l'origine du mouvement #CuéntaLo, explique comment les médias espagnols parviennent à sensibiliser l'opinion publique au problème des violences de genre. >>

 

Photo : Manifestion contre les violences sexuelles et sexistes, le 24 novembre 2018 à Paris © Juliette Avice/Hans Lucas/Via AFP

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon