Eugénisme appliqué et foire aux immortels

Eugénisme appliqué et foire aux immortels

Le Meilleur des mondes et ses humains préformatés est-il pour demain ? En tout cas, les Gafam consacrent dès aujourd'hui des milliards de dollars pour nous abonner à la vie éternelle.

La famille Huxley est profondément marquée par les débats autour de la théorie de l'évolution de Darwin et de son interprétation eugéniste selon Francis Galton. Le grand-père d'Aldous, Thomas Henry Huxley, est un compagnon de Charles Darwin, son « bouledogue », dit-on, un défenseur acharné de ses travaux et de ses conclusions. Après le considérable succès de leur dérive eugéniste en Allemagne, en Europe du Nord, en Amérique du Nord et ailleurs, les deux petits-fils de Thomas Henry adoptent dans l'entre-deux-guerres des positions différentes, pour l'essentiel opposées. Julian est un idéologue de l'eugénisme alors que son frère Aldous est, comme George Orwell, habité par l'idée du totalitarisme et vite gagné par le mysticisme. Il est un penseur de l'idée de la servitude volontaire programmée chez des êtres par la technologie biologique, au centre de sa description du « meilleur des mondes ».

Que la méthode utilisée pour produire des humains de meilleure qualité soit le contrôle ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF