... Et lui, il vend toujours

... Et lui, il vend toujours

Déjà tiré à 180 000 exemplaires, ce dernier roman de Jean d'Ormesson devrait s'écouler facilement puisque, d'après L'Express, les deux précédents ouvrages de l'académicien se sont vendus, en décembre, à plus 50 000 exemplaires chacun, alors que les romans antérieurs comme Au plaisir de Dieu (pourtant paru en 1974) ont enregistré des dizaines de milliers de ventes nouvelles. Peut-on hasarder que bien des gens touchés par la mort de l'écrivain médiatique se sont aperçus qu'ils ne l'avaient pas lu et ont voulu réparer cet oubli ?

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !