Et l'ombre emporte ses voyageurs

Et l'ombre emporte ses voyageurs

C'est une écriture qui vous aspire comme un siphon ou vous rejette comme une nausée. Un torrent para-célinien de 700 pages plein de matières ignobles et d'éructations désespérées. On ne pourra pas reprocher à Marin Tince, 55 ans, dont c'est le premier roman, de n'avoir pas pris de risque : quand tant de textes cherchent à se distinguer par leur sujet, le sien s'affirme d'abord par son style, attendu que « la vie c'est vraiment pas grand-chose ». Le roman nous en sert une grosse tranche, toute en nerfs : l'enfance de « Matin », élevé dans un « deupièce » parisien, qui cache un « crabe » d'angoisse dans son ventre, perd ses cheveux par poignées et reçoit tout comme un supplice, même les attentions de la maîtresse. Matin, qui, sous la plume de Marin, devient parfois une créature chaplinesque, capable de couvrir de ses vomissures les plantes d'une concierge dont sa mère tentait de gagner la bienveillance…

 

À lire : Et l'ombre emporte ses voyageurs...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF