Entretien imaginaire avec Bob Dylan

Entretien imaginaire avec Bob Dylan

13 octobre

Dylan, première question, savoir s'il a été surpris :

- Ils sont gentils, je n'étais pas si bon pianiste que cela.

Dylan, question sur qui il remerciera à la réception du prix :

- Je voudrais surtout remercier mes bassistes, mais certains sont morts.

Dylan, réagit à un journaliste qui l'interpelle au sujet de l'argent associé à la remise du prix :

- Je sais que Beckett avait refusé le chèque, mais on ne joue pas la même musique.

Dylan, à qui on rapporte que l'Europe est surprise :

- Ces gens du Danemark ont beaucoup changé depuis Hamlet.

Lire la suite sur www.tierslivre.net/

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon