Entre amis

Entre amis

Pudiques ou pompeux, tendres ou passionnés, un florilège d'échanges épistolaires entre lettrés.

« La haine ! La haine ! Maintenant vous devez faire un bouquin sur les écrivains qui s'aiment », a suggéré Michel Tournier à Anne Boquel et Étienne Kern. C'est ainsi qu'après Une histoire des haines d'écrivains ils se sont attardés sur les relations affectueuses et fraternelles entre auteurs, du XVIIIe siècle à nos jours. De nombreuses lettres ont été sorties des tiroirs : parfois pompeuses et pudiques, parfois tendres ou passionnées, ou encore cocasses, elles traduisent les heurs et malheurs des amitiés qu'ont nouées Sand et Flaubert, Woolf et Mansfield, Senghor et Césaire. Nées au hasard d'un dîner mondain, tissées par une proximité de pensée ou au contraire d'un conflit, ces amitiés se révèlent littérairement fécondes, grâce à l'émulation qu'elles suscitent.

« Admirable, admirable ! », s'enthousiasme Dumas, la bouche pleine de gâteaux, après la représentation d'une pièce de Hugo, en soulevant son ami dans les airs. L'ouvrage relate pléthore d'anecdotes, de facéti ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon