ENFANT DE LA MANCHA

ENFANT DE LA MANCHA

Réminiscences d'une passion de jeunesse pour l'adaptation par Brel de Don Quichotte - sans doute le grand personnage tutélaire du chanteur.

Enfant, je voulais être un chevalier. Mon Walkman sur les oreilles, je cavalais, rêvant de sauver ma mère ou les biches de la forêt, jusqu'à une colline surplombant le village où je passais mes vacances et d'où, l'été, on avait l'impression de pouvoir toucher les étoiles. Et je les touchais, du moins me le racontais-je, tandis que je rembobinais inlassablement la même chanson, « La quête », qui répétait sans fin « Brûler d'une impossible fièvre,/ Partir où personne ne part,/ Aimer jusqu'à la déchirure,/ Aimer même trop, même mal ». C'était la voix d'un homme dont j'ignorais tout, incantatoire, théâtrale, qui disait mieux que moi ma soif d'idéal, ma faim d'aventures et d'amour. La chanson fait partie d'une comédie musicale, L'Homme de la Mancha, adaptée de Don Quichotte de Cervantès.

Fast forward. J'ai 13 ans et je suis en colonie de vacances dans les Alpes. Il a une quarantaine d'années. Il est maigre, assez laid mais très charismatique. Les enfants ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes