En silence

En silence

Il avait déjà fait une histoire du son : Alain Corbin propose aujourd'hui celle de son absence.

Après avoir réuni dix-neuf portraits de Filles de rêve dont la chaste apparition suffit à bouleverser les écrivains en quête d'inaccessible, Alain Corbin, historien du sensible, revient à ses premières amours. Parmi les sujets qu'il a inaugurés, Le Miasme et la Jonquille était une contribution à l'histoire de l'odorat, Les Cloches de la terre à celle du son, avec pour dessein de découvrir des rapports au monde et au corps radicalement différents de ceux que nous connaissons aujourd'hui. À un journaliste du Nouvel Observateur lui demandant s'il pensait pouvoir écrire sur le silence, Alain Corbin expliquait : « Le silence m'intéresse beaucoup. Quand j'étais au collège, mon père m'avait emmené à la Trappe pendant deux ou trois jours pour vivre le silence religieux. Mais il y a une foule de silences en dehors de ce dernier. Aujourd'hui, ce qu'on appelle une "minute de silence", par exemple, c'est la sécularisation du silence. Il y a aujourd'hui le sil ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes