En marche pour Sète

En marche pour Sète

La présence de Joël Vernet est l'une des très bonnes surprises de cette 17e édition des Voix vives de Méditerranée en Méditerranée, à Sète : où aurait-il mieux sa place que dans un festival de poésie ? Joël Vernet n'écrit qu'en prose, mais il est pleinement poète. Ses textes inclassables sont presque tous des récits d'errances ou de séjours un peu partout autour de la Méditerranée, notamment au Moyen-Orient. Comme François Augiéras, auquel il ressemble par l'écriture (« j'écris sous les paupières des morts ») sinon par les thèmes, comme Montaigne, père de tous ceux qui associent la marche à une quête de maîtrise de soi, c'est un grand marcheur : le titre d'un de ses plus beaux livres, réédité à L'Escampette, fait de la marche un acte de foi en la vie. Dans Les Petites Heures, il revient sur les lieux de son enfance paysanne, en Margeride, dans un village de Haute-Loire. On est au bord des larmes en remontant avec lui le cours de la Seuge. Une part de nous-mêmes, grâce à l ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes