En exil

En exil

Habiter sa langue en poète et être étranger dans son propre pays. L'écrivain est présent tout en séjournant dans le dehors du monde, comme nous le rappelle un récent colloque de Cerisy dont on vient de publier les actes 1. L'exil est un territoire littéraire. Tous les personnages de Kafka sont des exilés : Karl Rossmann en Amérique, l'arpenteur, et aussi Joseph K., exilé par son procès dans sa propre chambre, sa propre ville. Exilé lui-même à Paris, Walter Benjamin relisait Kafka, et surtout Proust. Dans une lettre adressée à Adorno en mai 1940, Benjamin relève le célèbre passage de Sodome et Gomorrhe où « la complicité entre invertis est comparée à la constellation particulière qui détermine le comportement des juifs entre eux ». Et de souligner combien Proust eut l'intelligence de comprendre la structure précaire de l'assimilation, combien ce sentiment est très profondément enfoui mais non pas inconscient pour autant au coeur de La Recherche .

Demain s'est écrit hier. I ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes