En Chine, le poète indien intouchable

En Chine, le poète indien intouchable

Les Chinois ne plaisantent pas avec la poésie de l'Indien Rabindranath Tagore (photo). Le Nobel de littérature 1913 connaît une telle notoriété en Chine qu'une traduction de Stray Birds (Les Oiseaux de passage) a été retirée des ventes après une vague de protestations des amateurs du poète. Motif : la version ne serait pas fidèle au texte et serait surtout trop vulgaire. Parmi les termes litigieux, le traducteur avait utilisé le mot « entrejambe ».

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article