En Chine, le poète indien intouchable

En Chine, le poète indien intouchable

Les Chinois ne plaisantent pas avec la poésie de l'Indien Rabindranath Tagore (photo). Le Nobel de littérature 1913 connaît une telle notoriété en Chine qu'une traduction de Stray Birds (Les Oiseaux de passage) a été retirée des ventes après une vague de protestations des amateurs du poète. Motif : la version ne serait pas fidèle au texte et serait surtout trop vulgaire. Parmi les termes litigieux, le traducteur avait utilisé le mot « entrejambe ».

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes