10 Minutes et 38 secondes dans ce monde étrange

10 Minutes et 38 secondes dans ce monde étrange

Passionnément, Elif Shafak aime Istanbul, cette merveilleuse « ville féminine », ce « tour de magicien raté », aussi, où elle a vécu et à laquelle elle dédie son dernier roman. Las ! l'administration d'Erdogan l'accable de sa haine absurde. Les procès s'enchaînent, pour obscénité, pour « insulte à l'identité turque » (tout un programme), et Elif Shafak, traduite dans le monde entier, ne peut plus habiter la cité du Bosphore qu'à travers ses livres.

Finaliste du Booker Prize 2019, 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange surprendra moins ses fidèles par ses thèmes que par son audace narrative. Assassinée puis jetée dans une benne à ordures, Tequila Leila ne respire plus, mais se rappelle encore. Pendant le bref surcroît de temps qui lui est accordé, sa mémoire collecte « les fragments d'une vie qui court vers son terme ». Jeune fille de bonne famille (« Tu seras modeste, lui souffle son père à sa naissance, respectable, pure comme l'eau »), elle a fini prostit ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes