DUMAS AU GALOP PAR ALPHONSE BOUDARD

DUMAS AU GALOP PAR ALPHONSE BOUDARD

La mode est aux fresques. Sur le grand écran comme sur la page blanche, le monde des aventures se déploie sous nos yeux éblouis. Heureusement ! En ce temps de frappes à tous les sens du mot et de frappadingues plus ou moins chirurgicaux, les uniformes rutilants et les coups de sabre institutionnels nous font l'effet d'une bouffée d'oxygène.

François Cérésa en atteste par son dernier roman, Les trois hussards , explicitement sous-titré « La vie secrète d'Alexandre Dumas ».

Il m'étonne toujours, Cérésa ! Tout lui est bon, de tout il fait son miel : l'amour, la guerre, l'histoire et jusqu'à la bêtise contemporaine... Il a du pain sur la planche à pourfendre, le moins qu'on puisse dire ! J'avais fait mes choux gras de ses romans précédents, « ses poèmes » peut-être devrais-je écrire, puisque tout grand roman est à l'essentiel oeuvre de poète : La Vénus aux fleurs m'avait enchanté et j'avais « dégusté » Les Amis de Céleste ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon