Du pont des soupirs à Brooklyn Bridge

Du pont des soupirs à Brooklyn Bridge

Entre Venise et la Grosse Pomme, une histoire d'arnaque, de meurtre et de dandys érudits.

Un si joli crime est l'histoire d'une arnaque. Nick, jeune antiquaire américain, rejoint à Venise son amant Clay, héritier d'un palais décati ayant appartenu à une gloire du New York seventies. Ensemble, ils vont escroquer Richard West, un imbécile millionnaire et ignare, à qui ils comptent refourguer de la fausse argenterie de luxe. Une fois leur pigeon plumé, Nick et Clay iront vivre leur idylle autour de la Méditerranée. Sur le papier, leur plan est parfait. À moins que West n'ait la mauvaise idée de demander une contre-expertise...

Ce thriller à la Patricia Highsmith a tout pour plaire : un scénario ingénieux dans un décor sublime, un style élégant, une construction parfaite, façon matriochka. Chaque nouveau chapitre dévoile un aspect de l'histoire qui éclaire rétrospectivement les précédents ; de flash-back en flash-back, les personnages prennent de l'épaisseur, leurs rapports se compliquent d'un passif inattendu, l'arnaque se transforme en vengeance. ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes