DROIT DE RÉPONSE

DROIT DE RÉPONSE

je déplore que cet article n'ait pas fait l'objet de vérification, créant ainsi un préjudice aux personnes injustement mises en cause ainsi que sur la perception qu'auront vos lecteurs de la personnalité de M. Vitaly Malkin à la lecture de cet article. En effet, ce dernier, qui accorde une large place « aux affaires », suscite un doute sur l'intégrité de M. Vitaly Malkin et porte atteinte à sa réputation. Je pense, dans ces conditions, utile et nécessaire de rappeler la réalité des faits et leur chronologie.

Cet article laisse entendre que le nom de M. « Vitaly Malkin » est apparu dans le dossier de « l'Angolagate ». Or, dans cette affaire dite de l'Angolagate, la justice française n'a jamais visé ni de près ni de loin M. Vitaly Malkin. Les décisions de justice sont disponibles et le nom de M. Vitaly Malkin n'est jamais cité comme mis en cause.

Votre journaliste note que M. Vitaly Malkin a été interdit d'entrer sur le territoire canadien. Celui-ci s'est rendu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article