Douce France

Douce France

Bien que n'étant pas leur pays d'enfance, la France a été douce à ceux qui ont mis au monde et élevé la narratrice de ce quatrième livre de Karine Tuil. Si l'on n'y croise guère les parents de son héroïne, une jeune romancière qui se laisse volontairement interner dans un centre d'immigrés, l'enjeu de cet ouvrage est pourtant de parler du poids des origines, d'acceptation ou de refus des racines. Donc, de filiation.

Attrapée par erreur dans une vague d'arrestations collective, la narratrice se prétend roumaine sans papiers et se voit confrontée à un quotidien dont elle ne soupçonnait pas la dureté : hygiène minimale, civisme de façade, confrontation aux inepties de l'administration. Elle sera aussi obligée de regarder le miroir tendu par les visages qui l'entourent : ne leur ressemble-t-elle pas ? Née d'un couple de juifs émigrés ayant cherché à gommer leurs différences pour s'intégrer, n'est-elle pas aussi perdue dans son propre pays, la France, que ces étrangers ?

Ro ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison