Le mystérieux monsieur Poquelin

Le mystérieux monsieur Poquelin

Au-delà de quelques légendes et détails, on en sait peu sur l'existence de Molière, qui se confond pour l'essentiel avec l'oeuvre et sa réception. Même s'il doit subir la censure, il a bénéficié de l'appui de Louis XIV - sauf à la fin de sa vie.

Molière incarne la littérature française : son nom s'identifie à notre langue, comme celui de Goethe à l'allemand, celui de Dante à l'italien. Mais son pacte avec le rire le rend universel, comme Cervantès ou Chaplin. Comédien-poète, enfin, il partage avec Shakespeare le privilège d'incarner le théâtre. Tant de titres prêtent au légendaire. D'autant que sa biographie, mal documentée, se limite durant ses premières décennies à des indications de lieux et de dates. Ensuite, le reste de sa vie est dans son oeuvre. La disparition presque totale de ses traces manuscrites, qui n'a rien en soi de surprenant pour son temps, conduisit néanmoins Pierre Louÿs, grand forgeur de canulars littéraires, à se prendre lui-même à une hypothèse rocambolesque qu'il échafauda dans les années 1920 : faire de Corneille l'auteur secret des chefs-d'oeuvre de Molière, en dépit de l'évidence historique et de la profonde divergence esthétique et intellectuelle entre leurs oeuvres.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes