Camille Laurens: «Ce petit café posé à la lisière»

Camille Laurens: «Ce petit café posé à la lisière»

Écrit par Duras et réalisé par Henri Colpi, Une aussi longue absence , palme d'or 1961, déploie une vibrante mélancolie.

Le film d'Henri Colpi, Une aussi longue absence, sorti en 1961, n'est sans doute pas la palme d'or la plus excitante du palmarès de Cannes. Sa lenteur, son beau noir et blanc, sa mélancolie ont quelque chose de désuet dans la trépidation de notre siècle. Mais, à mes yeux, il a les atouts d'un film culte. D'abord, scénario et dialogues ont été écrits par Marguerite Duras, en collaboration avec Gérard Jarlot, qui était alors son amant. Si l'on en croit les biographes, Jarlot serait « l'homme assis dans le couloir » dont Duras dira plus tard la violence et la séduction. Mais le personnage masculin sublimement interprété ici par Georges Wilson est aux antipodes d'un séducteur. C'est un clochard doux et lunaire, totalement amnésique, en qui Thérèse, patronne d'un café à Puteaux, croit reconnaître son mari déporté en Allemagne quinze ans plus tôt et jamais revenu. Il rappelle donc l'histoire de Robert Antelme, le mari de Marguerite Duras rentré agonisant du camp de Dachau et dont ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes