Mediator, une intoxication au long cours

Mediator, une intoxication au long cours

Sept ans après la révélation du scandale, le laboratoire Servier parvient toujours, grâce à sa force de frappe, à enrayer le processus judiciaire. La pneumologue ayant fait éclater la vérité explique en quoi ce type de combat réclame une immense ténacité.

« L'affaire du Mediator », « le scandale du Mediator »... Sous les vocables médiatiques fourre-tout souvent employés pour désigner la catastrophe sanitaire liée à la consommation par des millions de Français du médicament Mediator, commercialisé par le laboratoire Servier, il convient de distinguer une réalité bien plus crue que peu nomment explicitement : l'affaire du Mediator est celle d'un crime, un crime industriel hors norme ayant conduit à la mort par empoisonnement délibéré des centaines de nos concitoyens, vraisemblablement plus de 2 000, et à l'invalidité cardiaque grave des dizaines de milliers d'autres.

Le Mediator est un coupe-faim, maquillé par le laboratoire - avec la complaisance complice des autorités sanitaires françaises - en inoffensif antidiabétique remboursé à taux plein par la Sécurité sociale pendant ses trente-trois années de commercialisation (1976-2009).

Ce crime est la réplique d'un premier séisme sanitaire survenu dans les années 1980, lié à ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon