Emil Cioran, De l'inconvénient d'être né

Emil Cioran, De l'inconvénient d'être né

Alors que paraît De l'inconvénient d'être né, Louis Nucéra rencontre Cioran pour Le Magazine littéraire. Il raconte leur entrevue (deux heures sur un banc au jardin du Luxembourg) en se désignant lui-même comme un « promeneur ».

Notre promeneur fumait cigarette sur cigarette. Cioran raconta alors sa lutte contre le tabac. « Je ne fume plus depuis dix ans. Je fumais trois paquets de cigarettes par jour. Il fallait que j'arrête. C'était un cas de vie ou de mort. Pendant cinq ans je me suis battu contre le tabac. Quand j'ai cessé de fumer, je n'ai plus écrit. Il a fallu du temps pour que je recommence. De nombreuses années... J'ai l'impression que ma vie s'est terminée le jour où je n'ai plus fumé. Quand on vit seul et que l'on est couché la nuit : le tabac ! quel compagnon ! » [...]

Pour dire quelque chose, le promeneur annonça qu'il allait partir à Nice. Là, il ferait du vélo, tous les jours. [...] « Du vélo ! Vous aimez le vélo ! » Le visag ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon